la qualite de l'air
Les mesures :
Il existe deux types de mesures sur la qualité de l’air qui devraient être effectués dans une habitations.

• La première des mesures c’est celle du Monoxyde de carbone (CO) qui est la plus dangereuse. 
Gaz inodore, incolore et inflammable, le monoxyde de carbone (CO) se forme lors de la combustion incomplète de matières organiques (gaz, charbon, fiouls, carburants, bois). En cas de mauvais fonctionnement d'un appareil de chauffage domestique, des teneurs élevées en CO peuvent être relevées dans les habitations et sont extrêmement dangereux. Nous préconisons dans nos systèmes des détecteurs tout ou rien c'est-à-dire que dès qu’une limite est dépassée il y a urgence car anormale et alarme et vous devez faire intervenir  
 
• La seconde c’est la mesure du Dioxyde de carbone (CO2). 
 
Le dioxyde de carbone (CO2) est une molécule produite par l’organisme humain au cours de la respiration. Sa concentration dans l’air intérieur des bâtiments est habituellement comprise entre 350 et 2500 ppm environ. Elle est liée à l’occupation humaine et au renouvellement d’air. La concentration en CO2 dans l’air intérieur est l'un des critères qui fondent la réglementation en matière d'aération des locaux. 

Pour information voici la classification du taux du dioxyde de carbone dans l’air intérieur : 
Les maisons RT 2012 :
Dans une maison RT 2012, on a banni la ventilation naturelle. Pourquoi ? Parce qu’elle n’est pas compatible avec l’enveloppe étanche des maisons neuves qui leur permet de réduire de manière significative leur consommation d’énergie. L’installation d’un système de ventilation efficace est donc devenue plus qu’indispensable pour éviter humidité, poussières et assurer le renouvellement de l’air. Ce qui ne reste toujours pas le cas encore aujourd’hui. 

Simple ou double flux ? La VMC (ou ventilation mécanique contrôlée) simple flux est le système le plus courant. Comment ça marche ? L’air neuf passe par des entrées ouvertes sur l’extérieur puis est évacué par les bouches d’extractions.  

Elle est globalement efficace à condition d’être utilisée à bon escient. La plus part du temps les VMC fonctionnent en continues et ne sont pas gérées par le taux d’hygrométrie. Forçant à l’air froid l’hiver de rentrer dans nos habitations d’en réchauffer l’air et enfin d’évacuer un air que nous avons réchauffé vers l’extérieur. Ce n’est vraiment pas la solution optimum pour une optimisation énergétique….  

Arrêter une VMC peut s’avérer dangereux si elle n’est pas maitrisée. L’humidité peut s’accumuler laissant prospérer les moisissures qui peuvent être mauvaises pour votre santé.  
Notre système contrôle l’hygrométrie de vos pièces, gère de façon pertinente le fonctionnement de vos VMC pour optimiser les dépenses énergétiques tout en régulant la ventilation de votre habitat ou en coupant votre système de ventilation si tout est correcte.  

Aujourd’hui pour les nouvelles habitations les constructeurs optent le plus souvent pour un modèle double flux. Composée de deux systèmes de gaines distincts avec échangeur de chaleur, cette VMC distribue un air entrant et réchauffé dans les pièces à vivre tout en expulsant l’air vicié récupéré dans les pièces humides (salle de bains, cuisine).  

Le coût d’une VMC double flux est important et demande d’être installée avec des précautions particulières. En effet pour être performante la VMC double flux a besoin, d’être entretenue régulièrement : changement des filtres (air insufflé et air extrait) tous les 6 mois, dépoussiérage de l'échangeur et des bouches, nettoyage des conduits tous les 10 ans.  

En été, le système permettra de rafraîchir l’air entrant et l’hiver le système de préchauffer l’air extérieur. Mais surtout toutes les entrées d'air passent au travers d’un filtre spécifique qui enlève pollens, allergènes et autres polluants. Quel que soit le système pour lequel vous optiez, soyez vigilant sur la qualité de la pose.
 
Notre système contrôle l’hygrométrie de vos pièces et le taux de dioxyde de carbone, gère ainsi de façon pertinente le fonctionnement de vos VMC double flux pour optimiser la qualités de votre air ainsi que l’optimisation de vos énergies.  

Actualités 02
Quis enim aut eum diligat quem metuat, aut eum a quo se metui putet? Coluntur tamen simulatione dumtaxat ad tempus. Quod si forte, ut fit plerumque, ceciderunt, tum intellegitur quam fuerint inopes amicorum. Quod Tarquinium dixisse ferunt, tum exsulantem se intellexisse quos fidos amicos habuisset, quos infidos, cum iam neutris gratiam referre posset.

Quis enim aut eum diligat quem metuat, aut eum a quo se metui putet? Coluntur tamen simulatione dumtaxat ad tempus. Quod si forte, ut fit plerumque, ceciderunt, tum intellegitur quam fuerint inopes amicorum. Quod Tarquinium dixisse ferunt, tum exsulantem se intellexisse quos fidos amicos habuisset, quos infidos, cum iam neutris gratiam referre posset.

Quis enim aut eum diligat quem metuat, aut eum a quo se metui putet? Coluntur tamen simulatione dumtaxat ad tempus. Quod si forte, ut fit plerumque, ceciderunt, tum intellegitur quam fuerint inopes amicorum. Quod Tarquinium dixisse ferunt, tum exsulantem se intellexisse quos fidos amicos habuisset, quos infidos, cum iam neutris gratiam referre posset.
Actualités 03
Quis enim aut eum diligat quem metuat, aut eum a quo se metui putet? Coluntur tamen simulatione dumtaxat ad tempus. Quod si forte, ut fit plerumque, ceciderunt, tum intellegitur quam fuerint inopes amicorum. Quod Tarquinium dixisse ferunt, tum exsulantem se intellexisse quos fidos amicos habuisset, quos infidos, cum iam neutris gratiam referre posset.

Quis enim aut eum diligat quem metuat, aut eum a quo se metui putet? Coluntur tamen simulatione dumtaxat ad tempus. Quod si forte, ut fit plerumque, ceciderunt, tum intellegitur quam fuerint inopes amicorum. Quod Tarquinium dixisse ferunt, tum exsulantem se intellexisse quos fidos amicos habuisset, quos infidos, cum iam neutris gratiam referre posset.

Quis enim aut eum diligat quem metuat, aut eum a quo se metui putet? Coluntur tamen simulatione dumtaxat ad tempus. Quod si forte, ut fit plerumque, ceciderunt, tum intellegitur quam fuerint inopes amicorum. Quod Tarquinium dixisse ferunt, tum exsulantem se intellexisse quos fidos amicos habuisset, quos infidos, cum iam neutris gratiam referre posset.
Contact
Vous voulez en savoir plus ? Vous pouvez nous contacter par ce formulaire.
ADRESSE DE CONTACT

brice@sensode.com

Tél : 06 28 55 81 22

11 avenue général Estienne
06000 NICE

A ne pas oublier de configurer l'envoi mail (voir l'élément Envoi Mail au-dessus de la page)
ENVOYER
©2016 - OPENELEMENT. TEMPLATE réalisé par  SENSODE